• La "démarche du chercheur" ...

    Après avoir lu cet article sur le site de Charivari, mes séances en histoire et géographie ont été fortement modifiées. Je cherchais depuis toujours à intégrer une démarche de recherche dans mes séances sans vraiment y arriver. J'utilise parfois Situations problèmes pour enseigner l'histoire de Dalongeville mais tous les thèmes du programme ne sont pas abordés et je trouvais certaines situations ou documents complexes.

    Cette année, j'ai donc fait toutes mes séances à partir d'un modèle unique :

    - une question posée aux élèves ;

    - ils notent leurs hypothèses au brouillon ;

    - mise en commun : je note au tableau toutes leurs idées ;

    - ils copient une ou deux réponses qu'ils pensent être justes ou plausibles ;

    - je leur distribue les documents (parfois ils ont tous le même, parfois non) et ils répondent toujours aux trois mêmes questions : Quelle est la nature du document ? Que représente-t-il/De quoi parle-t-il ? Que nous apprend-il ? ;

    - nouvelle mise en commun en insistant bien sur le lien entre le(s) document(s) et la question de départ ;

    - synthèse ;

    - copie de la trace écrite.

    Grâce à cette façon de faire la plupart des élèves donnaient du sens à l'étude de documents -ce que je n'arrivais absolument pas à faire avant. Là, ils se posent une question sont vraiment curieux de découvrir les documents pour savoir s'ils ont raison ou pas.

    Autre avantage, les traces  écrites sont beaucoup plus "cadrées" car elles sont réellement la réponse à la question. Cela m'a évité de m'éparpiller et de me focaliser sur des détails.

    Pour que ce soit plus clair. Je vous retape ici un exemple.

     exemple

    C'est une séance pour laquelle il y avait 2 questions (je n'ai pas eu le réflexe de garder d'autres exemples).

    Si les documents sont dans le manuel nous notons juste le numéro, sinon ils les collent.

    Il y a très peu de détails (sur la vie difficile des paysans par exemple) mais tous se souvenaient du travail fait en classe par les différents groupes autour de l'habitat, la nourriture... Je trouve donc inutile de surcharger leur leçon. Je préfère qu'un mot ou une expression, les renvoie  à ce que nous avons fait ensemble (affiches...).

     

    Edit du 27/09/2015 : Voici la photo d'un cahier pour que vous voyiez à quoi cela ressemble. (Je me suis aperçu qu'il reste deux erreurs de copie non corrigées oops). 

    La "démarche du chercheur" ...

    Je viens de me procurer un manuel qui va un peu dans ce sens :  Histoire à revivre

    Chaque séance débute par une question à laquelle on répond en utilisant des documents divers. Le DVD est très bien fait quand on a un TNI.

    Je commencerai donc l'année en m'en inspirant et s'il me convient j'utiliserais le tome 3 à paraître pour la suite du programme.

     


  • Commentaires

    1
    manue89
    Mercredi 26 Août 2015 à 14:06

    SUPER!!!!!!

    j'adore :)

    2
    Lundi 21 Décembre 2015 à 08:43

    Ah c est une idée géniale cette présentation dans le cahier!

    Ici je fonctionne majoritairement avec les situations problèmes. Les élèves aiment trop. J avais pas pensé à étendre carrément cette démarche façon recherche scientifique! Mille mercis!

    3
    Caquine
    Dimanche 23 Avril à 12:51

    Juste un mot pour te remercier de cette idée, adoptée dans ma classe cette année. L'essayer c'est l'adopter! Je trouve que cela motive les élèves pas toujours emballés par l'histoire, donne du sens aux apprentissages, et met l'élève dans une situation de petit chercheur. 

    Le plus difficile à trouver c'est la question pertinente. Après on trouve pas mal de docs pour y répondre et parfois les docs du manuel suffisent. Moi j'ai opté pour la frise à faire à chaque fois soi même plutôt que la photocopie: cela prend un peu plus de temps mais aide à se situer dans le temps par le côté répétitif et ritualisé de l'activité. On se remémore ce qu'il y a eu avant et en fin de séance je leur livre un petit indice sur ce qu'il se passe ensuite!

    Enfin la cerise sur le gâteau: les hypothèses des élèves sont super intéressantes mais celles qui pourraient paraître farfelues font l'objet de débat entre les élèves.

    Bravo donc pour cette idée!

    Je partage ici quelques  questions posées dans ma classe, pour ceux en mal d'inspiration: Comment représente t on le temps qui passe  en Histoire; Comment Clovis, un barbare, est il devenu roi? Qui était donc Charlemagne? Qu'est ce que les Temps Modernes?

    Si on pouvait partager nos idées de questionnement ce serait super.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :